Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Aux pieds d'la lettre
  • : Bienvenue dans un monde de mots et d'images... Bonne visite et bonne journée / nuit... Sauf mention contraire, les oeuvres présentées sont de ma réalisation. PROTECTION DES TEXTES ET PHOTOS PAR DEPOT - COPYRIGHT. Tous droits réservés.
  • Contact

Fiches D'histoire Et Littérature

16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 10:38

 

C'est le titre du livre trouvé hier, dans une rue truffée de libraires, bouquinistes, brocanteurs...

 

L'ouvrage en question date de 1919. L'auteurE nous précise qu'après le choc qu'à constitué la Guerre il est nécessaire de republier un tel livre, afin de redonner quelques points de repères à la conduite de tout un chacun...

 

Le titre de ce petit livre a la couverture en tissu bleu m'a arraché des exclamations de joie, et mon frère qui foullait avec moi dans les caisses volumineuses, s'est empressé de me l'arracher des mains pour aller me le payer et m'en faire cadeau (galanterie oblige).

 

Ma sensibilité à tout ce qui est Classe pas riche, classe, nuance... se délecte ainsi depuis hier soir.

 

La lecture de ces codes fait comprendre à quel point les fautes de gouts nous sont connues de façon presques magnétiques... Les tenues de plus de trois couleurs, le manque d'harmonie entre les tons et froids dans un appartements, le choix de certaines fleurs plutôt que d'autres était déjà, pour mon personnage, un sujet d'agacement. Oui, de léger, même très léger agacement. Tout comme le bruit des pas dans l'escalier, les gens qui trainent les pieds, les salsifis, l'absence de plantes vertes, le manque de conversation. tout cela irrite, ennuye, énerve... et invite à se recroquville dans les replis des pages, tout contre la reliure.

" Que pensez-vous des manières d'aujourd'hui, mon cher ? Que vous importune le bruit des autres, les inconvévients du métro ? Souhaitez-vous rentrer en voiture?" dirais-je ainsi à Marcel Proust en laissant retomber mon manchon sur la chaise et en lui resservant un nuage de lait dans son thé...

"Hélàs, ma chère amie, me dirait-il, c'est E-POU VAN TA BLE..."

 

 

Tout cela est passionant. Voilà parfaitment le genre d'ouvrages qu'il est plaisant de contempler, pour senfuire, en esprit vers d'autres époques, et d'autres lieux... Quitter sa chambre pour se rendre dans les vastes pièces de la Duchesse de Guermantes pour y faire de nouvelles connaissances... Et voir de si beaux et gracieux gestes, qui font danser les robes des femmes, Et entendre, ses mots d'esprit inattendus. Et trouver une bonne matière pour raconter des histoires, s'en raconter aussi et faire vivre tant de personnages...

 

N'est-ce pas trèèèèèèèèèèès chèèèèèèèèèèèèrs ???

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marc Lefrançois 20/08/2010 08:52



Tout à fait, chère amie...



Pascaline Hamon 20/08/2010 11:03



Bonjour, très chèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèr ... !


Ca y es, tu es revenu de vacances...? Ton dernier livre est fini... ? et tu en as un autre sur le feu???


Moi j'ai fait une pause sur le blog car j'avais pas mal de projets et j'étais débordé... Je galère avec des articles pour des revues mais je commence à en voir la fin...


J'ai fait beaucoup de photos aussi et j'ai eu la chance de rencontrer un gentil photographe qui m'a initié au développement et tirage des photos argentiques, donc j'ai consacré un peu de temps
libre à cela... C'était trop bien...


L'an prochain, objectif agrégation... Regarde un peu le programme, tu vas voir... En littérature française ça va, j'ai presque tout lu... Robbe-GRillet m'emballe moyen, mais il y a pas mal de
truvcs à dire dessus... Par contre, j'ai peur pour la littérature comparée.... =(


A très bientôt...


Bises. Amitiés.



sandrin 07/08/2010 20:16



eh bien je ne serais pas contre un peu plus de manières dans nos sociétés. mais il est vrai : quand on habite les quartiers populaires, qu'on travaille en milieu défavorisé, quand on prend
le métro, etc. il est difficile d'échapper aux mauvaises manières.


(moi les gens qui trainent les pieds, ça m'agace !!! ggrrrrr... )



Azizouu 20/06/2010 15:01



Le propos est plaisant.Néanmoins une relecture aurait été salvatrice.


cf "senfuire" en fin de texte.


"Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage".Boileau dixit.



Prioul Serge 16/06/2010 16:00



Bonjour très chère,


 


Content de te voir revenu sur ton blog. C'est de bon goût !


Plus d'examens peut-être ? Tu prépares l'été ?